180 drapeaux pour la liberté d’expression

18 mai 2016 paris

180 drapeaux pour la liberté d'expressionMa dernière œuvre prémonitoire » : J’ai commencé cette aquarelle au milieu du mois d’octobre, je pensais la terminer avant de partir pour mes expositions au Japon début novembre, mais vu sa complexité, j’ai eu les yeux plus gros que le ventre, et suis parti frustré au Pays du soleil levant, laissant derrière moi cette oeuvre inachevée.

Quelques jours après mon arrivée au Japon, je découvre avec stupeur aux informations le 13 novembre, les attentats du Stade France et du Bataclan. Les Japonnais, comme nous, sont terrorisés par ce qui se passe en France…

De retour à l’atelier, je redécouvre, avec un œil neuf, mon œuvre lâchement abandonnée. Que représente-elle ? Une rue déserte ou presque. Seuls, quelques personnages au fond de l’image, les seules traces de vie sont ces drapeaux qui flottent au vent. Notre président nous a demandé de pavoiser le drapeau français en hommage aux attentats, c’est ce que j’ai fait, dans cette aquarelle prémonitoire, 2 semaines avant.
Son titre initial était : « Jour de fête et de l’Ovalie rue des Canettes »,
je l’ai rebaptisée : « 180 drapeaux pour la liberté d’expression ».

(Format : 75 cm x 55 cm.)

Chargement